Refaunation, biodiversité - ODD14&15
!c2abiodiv
help-circle
rss
D'après une étude récente, les multiples opérations d'éradication d'espèces invasives menées à travers la planète provoquent des gains importants de biodiversité en permettant la réinstallation des flores et faunes natives. De nombreux cas recensés à travers la planète peuvent en témoigner. Des projets de plus grande envergure sont aujourd'hui envisagés.

Les ornithologues ont découvert un nid de grande outarde en Slovaquie pour la première fois en 12 ans. L'outarde est l'espèce d'oiseau la plus menacée de Slovaquie et sa reproduction est désormais très rare. Le nid a été découvert en mai, dans la zone protégée de Sysľovské Polia près de Bratislava.

Le gouvernement britannique a annoncé une nouvelle législation qui fournira des protections juridiques aux castors en Angleterre et pourrait ouvrir la voie à la libération des animaux dans la nature. Le *Wildlife Trusts* a salué les protections accordées aux « ingénieurs de la nature », appelant à des conseils de gestion judicieux et à des incitations pour que les propriétaires fonciers fassent de la place aux castors sur leurs terres.

Comme dans les pays de l'Ouest, les Vautours ont été persécutés en Europe du Sud-Est, même si certaines petites populations se maintiennen dans les Carpates et en Crimée. Les opérations de restauration écologique qui sont menées dans le delta du Danube (**et ceci malgré les grandes difficultés liées à la guerre, du côté ukrainien**) ont conduit à un accroissement récent de la faune qui pourrait conduire, d'ici quelques années, à voir les Vautours survoler à nouveau cette région, et jouer le rôle « d'éboueurs naturels » qu'ils ont eu depuis des millions d'années.

Nicheur en Méditerranée occidentale (et visiteur d'été dans le Golfe de Gascogne et jusque dans la Manche), le Puffin des Baléares *Puffinus mauretanicus* fait partie des espèces d'oiseaux de mer les plus menacées au monde. Pour connaître de façon plus précise leurs déplacements et les aires qu'ils fréquentent, des biologistes français ont capturé, « marqué » et relâché 30 oiseaux de cette espèce, et suivi leurs déplacements et leurs interrelations avec la pêche et l'éolien en mer.

(ODD 14) ANTARCTIQUE - Léopard de mer : voici comment le prédateur le plus mystérieux de l'Antarctique pourrait survivre au changement climatique
Ils sont redoutables et comptent parmi les prédateurs les plus méconnus de l'Antarctique : il s'agit des léopards de mer. Selon une étude, l'incroyable variabilité comportementale de ces animaux marins, pourrait bien leur permettre de survivre au changement climatique.

Les 50 derniers kilomètres de la Meuse juste avant son embouchure font l'objet d'un programme de restauration ambitieux de la part des autorités des Pays-Bas, une nation, si on peut le dire, pionnière en matière de cohabitation entre l'Homme et l'Eau. Cette fois, il ne s'agit plus de gagner des territoires sur la mer (conformément à la logique des polders) mais de rendre la plaine alluviale à son évolution naturelle, comme cela était le cas il y a plusieurs siècles. Les Pays-Bas font ici figure de précurseurs en Europe.

Les populations d'Aigles royaux sont en augmentation dans le Sud de l'Ecosse. Si l'effectif total, estimé à 39 oiseaux, apparaît faible, il n'en est pas moins à un niveau jamais vu depuis trois cents ans dans le secteur. La croissance démographique des Aigles a été rendue possible par la protection accordée aux derniers couples localement présents, mais aussi à la « relocation » de plusieurs jeunes rapaces en provenance des Highlands (Nord de l’Écosse) depuis 2018.

À l’initiative du botaniste Francis Hallé, l'association Francis Hallé agit pour la création d'un vaste espace de dimension européenne de 70.000 hectares, dans lequel une forêt évoluera de façon autonome, c'est à dire sans intervention humaine.

Cet été le Zoo d'Amiens a vu la naissance de deux Pandas roux, une espèce en danger d'extinction. Les parcs zoologiques contribuent largement à financer l'étude et la conservation de ces animaux, même dans leur milieu naturel (autour de l'Himalaya). En janvier 2022, le Zoo de Darjeeling (Inde) a même réintroduits 4 Pandas roux dans leur milieu naturel !

Les jungles qui entourent le temple d'Angkor, protégées de la déforestation en raison de leur intérêt touristique, font peut-être office de refuge pour diverses espèces dont l'existence est menacée aux alentours : Gibbons, Loutres, Cerfs muntjacs ou encore Paons verts, relâchés par un centre de soins local après avoir été secourus des trafiquants de faune.

D'après les dernières estimations fournies par l'IUCN, la population de Tigres à l'état sauvage serait supérieure de 40% à ce qui était évalué en 2015, atteignant près de 6.000 individus. La hausse du nombre de Tigres est très largement due aux politiques de protection et de répression du braconnage qui ont été mises en place dans plusieurs pays de son aire de répartition, notamment le Népal (où la population de Tigres a presque triplé depuis 2010!), l'Inde, le Bhoutan, la Russie et la Chine. La situation de l'espèce demeure toutefois très précaire en Indonésie et dans la plupart des pays indochinois.

Récemment réintroduits dans la réserve d'Idle Valley, les Castors européens confirment leur rôle de bâtisseurs... de paysage ! Leur action sur les milieux humides et boisés de cette petite aire protégée s'est déjà traduite par des résultats positifs sur le restant de la faune, incluant des espèces localement rares ou menacées.

Dans le cadre d'un plan de restauration de l'estuaire de la rivière Conwy (Pays de Galles), un millier d'huîtres a été placé dans une « nurserie » spéciale constituée de cages immergées, le but étant de se reproduire et de relâcher à travers la mer des larves par milliers, pour qu'elles puissent réensemencer l'océan et reconstituer les récifs d'antan (les récifs d'huîtres ont quasiment disparu du pays depuis le 19ème siècle, victimes de la surexploitation, de la pollution marine et de maladies). Qualifiées « d'ingénieurs de l'écosystème », les Huîtres contribuent à construire un habitat pour les poissons et autres animaux marins (comme les Coraux sous les tropiques), et aussi à filtrer et purifier l'eau de mer. Ce programme de restauration des populations d'huîtres devrait se poursuivre jusqu'en 2024.

D'après une expérience réalisée sur un site composé de 1.000 ha de terres agricoles sur plus de dix ans, l'adoption de mesures agro-environnementales permet de restaurer notablement la biodiversité, qu'il s'agisse des populations d'oiseaux ou bien de la plupart des papillons. Inversement les ravageurs (comme la Piéride de la rave) n'y prospèrent pas, probablement grâce à la diversité de milieux et à la présence de prédateurs. Un enseignement de cette expérience est que le « réensauvagement » de parcelles à faible valeur agricole pourrait profiter de manière générale aux rendements des parcelles voisines cultivées de façon plus intensive.

Lundi 22 août 2022, peu après 16 heures, un curieux ballet dans le ciel a suscité la curiosité des habitants de Périgueux (Dordogne). Une cinquantaine de cigognes ont été détectées au-dessus de la tour Mataguerre et de la cathédrale Saint-Front. Pour Claude Soubiran, bénévole à la Ligue de protection des oiseaux, cet attroupement n’a rien d’anormal.

Sur une carte du monde, l'île Macquarie est un point dans l'Océan Austral, mais pour les écologistes, c'est un phare qui éclaire l'avenir des projets de restauration environnementale à grande échelle. Melissa Houghton a mis le pied pour la première fois sur la bande verte de 34 km de long en tant que maître-chien fin 2011. Des lapins, des chats, des rats et des souris avaient été introduits par des chasseurs de phoque dans les années 1800 et faisaient des ravages sur ce site du patrimoine mondial. À leur apogée, il y avait environ 300.000 lapins européens et un nombre incalculable de rats noirs et de souris domestiques.

L'Indonésie prévoit d'étendre la protection de ses mers pour couvrir une zone de la taille de l'Allemagne d'ici 2030 - puis de la tripler d'ici 2045. Le pays a actuellement 284.000 kilomètres carrés de zone marine sous protection, et prévoit de l'augmenter à 325.000 km2 d'ici la fin de cette décennie, soit 10% de ses eaux territoriales totales, a annoncé le ministère de la pêche. Cette décision s'inscrit dans le cadre de la contribution du pays à l'objectif mondial de conservation "30 x 30", qui vise à protéger 30 % des mers et des terres du monde d'ici 2030.

Les huit guépards africains qui doivent voyager de la Namibie vers le sanctuaire Kuno Palpur du Madhya Pradesh [Note : Etat de l'Inde, où le Guépard a disparu dans les années 1940] au cours des prochains jours ont subi des examens de santé préliminaires. La moitié d'entre eux sont des femelles et l'autre moitié des mâles ; deux sont des sub-adultes tandis que les autres sont des adultes, ont déclaré mardi de hauts responsables.

Des plans pour la réintroduction possible de la martre des pins dans le sud-ouest de l'Angleterre sont annoncés aujourd'hui (vendredi 22 juillet 2022) par un partenariat d'organisations de conservation de premier plan. La martre des pins fait partie de la famille des belettes - également appelées mustélidés. Les autres membres comprennent les hermines, les putois et les loutres. L'espèce a disparu de la région il y a environ 150 ans.

Refaunation, biodiversité - ODD14&15
!c2abiodiv

    La communauté REFAUNATION de la Biodiversité positive est animée par Alexis Vernier.

    Collectif des Citoyens de l’Anneau, @C2A@lemmy.ml.
    Vous trouverez ici les actualités d’associations, de médias, d’acteurs de la protection de la nature qui valorisent les actions engagées et exemplaires visant à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD14 et ODD15).

    Nous vous expliquons tout ici 😊

    Prenez un petit moment pour visiter notre site web Citoyens de l’Anneau.

    👉Rejoignez-nous sur Lemmy👈

    • 0 users online
    • 1 user / day
    • 1 user / week
    • 1 user / month
    • 2 users / 6 months
    • 3 subscribers
    • 99 Posts
    • 0 Comments
    • Modlog